Epilation au laser : ne vous laissez pas arnaquer !


L’épilation au laser est un acte strictement médical

Selon l’article 2 5° de l’arrêté du 6 janvier 1962, pris en application de l’article L. 372, devenu l’article L. 4161-1, du code de la santé publique, l’épilation, sauf à la pince ou la cire, ne peut être pratiquée que par les docteurs en médecine.

L’utilisation du laser, même à des fins esthétiques, constitue, en conséquence, l’exercice illégal de la médecine, de même que l’usage de la lumière pulsée.

L’arnaque dans les centres d’esthétique

Les centres de beauté qui pratiquent l’épilation définitive ne cessent d’augmenter et proposent des prix très attrayants pour la clientèle.

Mais ces centres « low-cost » ne présentent pas généralement un service satisfaisant. Pire encore, ça risque de se passer mal parfois. La cliente risque d’être blessée ou brûlée sans que l’on prenne soin.

Que faire dans ce cas ?

Les conséquences de tels incidents ne sont pas à négliger et il faudra agir. Deux solutions sont envisageables :

1. Déposer plainte directement dans un commissariat de police ou dans une gendarmerie

2. adresser votre plainte avec constitution de partie civile près du Procureur de la République de votre lieu de domicile, accompagné du récit des faits et des pièces justificatives dont vous pourriez disposer.