Tout savoir sur la pilosité excessive


Les êtres humains sont tous des mammifères qui se distinguent des autres « animaux » de leur espèce par le nombre très réduit à la surface de leur corps des poils, et croyez moi qu’on est bien content d’avoir cette distinction.

D’une certaine manière, cette pilosité réduite est le résultat du mode de vie civilisé de l’homme et l’absence totale de pilosité de la femme est l’élément de distinction des autres membres appartenant à cette espèce que sont les hommes.

Mais en réalité, la pilosité de l’homme est-elle vraiment excessive ? 

Je dirai que c’est une question de goût et d’habitude : Alors que dans certaines sociétés, les poils excessifs sur le torse sont synonymes de virilité chez les hommes, dans d’autres sociétés, les poils excessifs sont considérés comme quelque chose de mal, quelque chose de ringard même… 

Pour ce qui est de la pilosité féminine, les choses sont un peu différentes : En effet, dans toutes les sociétés du monde, la femme est « bombardée » depuis son adolescence par l’image de la femme qui doit être exempte de tout poil. 

A force de dire aux jeunes filles qu’elles sont laides et qu’elles ne plairont pas si elles ont des poils, elles finissent par y croire et se recourent à l’épilation des jambes, des aisselles et même du visage dès l’adolescence. 

Aujourd’hui, l’épilation chez les jeunes femmes est même considérée par certains sociologues comme le signe de passage de l’adolescence à l’âge adulte car les femmes prennent enfin conscience de l’importance de leur corps et de l’importance de ne pas avoir excessivement de poils. 

Types de poils de l’être humain  

En réalité, les poils se développent sur quasiment toutes les parties du corps de l’homme et de la femme. Cependant, à l’œil nu, on ne voit pas forcément tous les poils et on ne distingue que ceux qui sont noirs ou excessifs. 

Les duvets présents sur le visage ou dans le dos ne sont pas toujours perçus par l’être humain. C’est la raison pour laquelle, quand vous enlevez le duvet présent sur votre bras ou sur votre visage, vous allez avoir une peau brillante qui ne paraitra pas naturelle… 

Eh bien si, c’est la couleur naturelle de votre peau, c’est parce que vous vous êtes habitués à la présence de duvet sur votre corps que cela ne vous parait pas naturel. 

Les seuls endroits où les poils ne poussent pas sont la paume des mains et des pieds. Les recherches menées sur la pilosité chez l’être humain laissent entendre que les poils sont présents chez l’être humain depuis l’enfant dès les premières années de sa vie. 

Seulement, les poils évoluent avec la croissance de l’être humain et les poils visibles sont ceux qui arrivent en fin de vie. Ces poils visibles sont notamment appelés « poils terminaux »