Epilation au laser : la bataille entre les médecins et les esthéticiennes n’est pas encore finie!

L’épilation au laser réservée uniquement aux médecins

Le conseil d’état, dans une décision rendue dans un arrêté du 31 mars 2013 a rappelé que l’usage des lasers médicaux mais aussi des lampes flash ou appareil a lumière pulsée est du ressort des seuls médecins et que seules l’épilation à la cire ou à la pince peuvent être pratiquées par des non-médecins.

Des mesures ont été prises envers les centres « low cost »

Cette décision va à l’encontre de la pratique de la plupart des centres laser « Low Cost » qui emploient du personnel non qualifié pour réaliser les actes d’épilation laser.

Ces centres continuent d’ailleurs pour la plupart cette pratique et certains ont subi une fermeture administrative de la part de l’agence régionale de santé.

Cette décision nous paraît très bonne car elle rappelle que l’épilation laser reste un acte médical avec ses indications et ses contre-indications.

Les lasers et lampes flash sont des dispositifs médicaux puissants qui peuvent provoquer des brûlures avec éventuellement des séquelles notamment sur les peaux foncées.