Epilation à Domicile



Le cycle de croissance des poils et son importance lors de l'épilation


En comprenant le cycle de croissance des poils, nous parviendrons à comprendre comment les enlever efficacement.

Si vous comptez effectuer une épilatation définitive au laser par exemple, il est important de comprendre ce cycle et ainsi comprendre les raisons de la repousse et le nombre important de séances qu'il faudrait faire.

Les étapes de croissance des poils

Les poils se développent en plusieurs phases (cycles de croissance)

• La phase anagène : phase de croissance

• La phase catagène : phase de maturité

• la phase télogène : phase de déclin

• la phase exogène : phase de sortie du poil

Pendant la phase anagène les poils se développent activement et sont nourris via le follicule pileux. Cette croissance ralentit pendant la phase catagène, et s’arrête entièrement pendant la phase télogène. Pendant la phase télogène, les poils se détachent de la papille. Les poils sont par la suite éjectés (phase exogène).

Le cycle entier d’un cheveu par exemple peut prendre 3 ou 4 ans et c'est pourquoi les cheveux peuvent être très longs au niveau de la tête. Le cycle de croissance pour d'autres parties du corps est beaucoup plus court,  et par conséquent la longueur des poils est relativement limitée (chose pour laquelle nous pouvons être vraiment contents)!

Environ 90 % des follicules pileux de la tête sont d'habitude en phase anagène à n'importe quel moment avec environ 10 % en phase télogène et 1 - 2 % en phase catagène mais le temps du cycle varie en fonction des différentes parties du corps.

Dans certaines zones corporelles, la phase de croissance active est proportionnellement plus courte pour que seule la moitié de quelques zones (en incluant ceux exigeant l’épilation) puisse être dans la phase anagène à n'importe quel moment.

La durée de chaque phase est déterminée par la génétique et les hormones et çà diffère selon le sexe.

Quelques méthodes d’épilation (comme l'électrolyse) exigent que les poils soient en phase anagène pour avoir un effet permanent.

Avec cette méthode, les poils sont plus sensibles à "la blessure " provoquée par ce traitement qui a pour but d'arrêter la croissance et le renouvellement des poils. 

Cela signifie que l'on ne peut pas traiter une zone particulière de poils superflus en une seule fois et avoir des résultats permanents. Il y aura toujours une grande proportion de poils qui étaient à une autre phase du cycle et qui n'ont pas été traités avec succès.

Bien que le thérapeute sait que seules les poils en phase anagène peuvent être enlevés, il (ou elle) doit traiter tous les poils puisqu’il n’est pas possible de déterminer le stade de croissance des poils pendant le processus d’épilation.

C'est une des raisons pour lesquelles l’épilation par certaines méthodes peut être si coûteuse en terme de temps et d’argent. Les poils doivent être traités sur plusieurs séances jusqu'à ce que le thérapeute puisse s’emparer de l’ensemble des poils au moment propice du cycle de croissance.

Bookmark and Share



















Commentaires